Actualité

Accident mortel de Réaup-Lisse : alcoolémie positive pour le conducteur

Cela ne faisait guère de doute pour les enquêteurs. Les résultats des analyses sanguines effectuées sur le jeune conducteur de 23 ans — blessé gravement dans l'accident qui s'est produit, dimanche dernier, sur la commune de Réaup-Lisse — ont confirmé qu'il présentait un taux d'alcoolémie délictuel. La compagnie de Nérac s'est refusée à préciser le chiffre exact. «Il présente un taux supérieur à 0,80 g par litre de sang», indique le commandant Balutet, de la compagnie de Nérac. Un résultat qui éclaire les circonstances de cet accident qui a coûté la vie à Aurélie Polégato, âgée de 31 ans et maman d'un petit garçon de trois ans. Sur place, les gendarmes de la brigade de Lavardac, chargés de mener les premières constatations, avaient pu noter que le compteur de sa Clio était bloqué à 110 km/h en raison de la violence de ce choc frontal. Pour l'heure, les résultats des analyses concernant d'éventuels produits stupéfiants ne son pas encore connus. Une plainte devrait être déposée dans les prochains jours par les proches de la victime. Le conducteur pourrait être poursuivi pour homicide involontaire. Il s'agit du deuxième accidentel mortel de ce début d'année impliquant un conducteur en état d'alcoolémie, le premier étant survenu le 19 janvier dernier sur la commune de Condezaygues. Il avait coûté la vie à un jeune homme de 21 ans. Comme nous l'indiquions dans notre édition d'hier, huit personnes ont déjà perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises depuis le début de l'année.

Actualités

  • Congrès européen à Moulins, jeudi et vendredi 26/27 avril

    Violence routière

    Suite
  • Associations présentes

    2 ème Congrès de Moulins

    Communiqué de Presse

    Suite
  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter