Actualité

Justice. L'accident mortel d'une lycéenne jugé aujourd'hui

Le 5 février 2014, Mathilde Richard, une lycéenne de 17 ans, était tuée sur un passage protégé aux Essarts. La conductrice était devant le tribunal aujourd'hui.

 

Salle comble, cet après-midi au tribunal correctionnel de La Roche. Personne ne peut oublier le départ de Mathilde. En premier lieu, ses parents, tenant son portrait, présents à l'audience pour « comprendre ce qui s'est passé ce jour-là », et, venus les soutenir dans leur douleur, les grands-parents, les amis et les camarades de classe.

Mathilde a été percutée, un soir de février en rentrant du lycée, par un véhicule sur un passage piéton dans une rue éclairée des Essarts. À aucun moment son véhicule qui roulait à une allure modérée n'a ralenti. « Je n'ai rien vu » martèle toujours la conductrice. « J'ai paniqué, et j'ai honte aujourd'hui », ajoute celle qui, le pare-brise étoilé, a roulé sur la blessée pour ne pas gêner la circulation.

Cette circonstance est qualifiée de « violence monstrueuse sur une victime innocente » par la maman exprimant la douleur de la perte de sa fille.

La substitut du procureur avoue la difficulté de la tâche de la justice. « Dans ces cas-là, il n'est pas facile de trouver les mots et les peines justes, trop faibles pour les victimes condamnées à souffrir, trop forts pour l'auteur condamné aussi à vivre avec les conséquences de l'accident. »

Pour cet homicide involontaire, ni aggravé, ni en récidive, le ministère public requiert contre l'automobiliste 6 mois de prison avec sursis et une suspension de son permis de conduire pendant 6 mois. Délibéré, le 24 novembre prochain.

Ouest France

Actualités

  • Congrès européen à Moulins, jeudi et vendredi 26/27 avril

    Violence routière

    Suite
  • Associations présentes

    2 ème Congrès de Moulins

    Communiqué de Presse

    Suite
  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter