Actualité

Rouen Alcool, stupéfiants, délit de fuite... Des chauffards interpellés à Rouen

Point commun entre les différents conducteurs interpellés, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 octobre 2014, à Rouen ? L'alcool, la vitesse, ou encore le délit de fuite. Récit.

La nuit du samedi 4 au dimanche 5 octobre 2014 a été mouvementée, pour les policiers en patrouille dans l’agglomération de Rouen. Au moins cinq conducteurs ont terminé leur soirée au poste de police, alcoolisés, sous l’emprise de stupéfiants, sans permis de conduire, ou encore après un délit de fuite.

Sans permis, à Rouen

La série a débuté vers 19h20, sur les Hauts-de-Rouen. Au cœur de la Zone de sécurité prioritaire (ZSP), un équipage de la Brigade spécialisée de terrain aperçoit un véhicule qui file à vive allure, feux éteints, double sur des lignes continues.
Les policiers actionnent les gyrophares et la sirène. En vain : le chauffard prend la fuite. Il franchit plusieurs feux rouges. Il finit par être interpellé dans le bas de l’avenue de la Grand-Mare. Âgé de 28 ans, il vit à Franqueville-Saint-Pierre et reconnaît immédiatement qu’il n’a pas le permis de conduire.
Alcoolisé (1,70 g/L), il est également sous l’emprise de stupéfiants. En sa possession, une petite boîte rose contenant une petite quantité de résine de cannabis. Il a été placé en garde à vue.

Des stupéfiants à Cléon

Plus tard dans la soirée, c’est à Cléon qu’un homme circulant à vive allure au volant de sa Renault Twingorefuse d’obtempérer. Il est rattrapé par la Brigade anti-criminalité (BAC) vers 2h10. Alcoolisé, il a son permis de conduire. Mais il conduit sous stupéfiants. Des stupéfiants dont il admet être « un consommateur régulier », indique une source proche de l’enquête. Les policiers retrouveront d’ailleurs une barrette de résine de cannabis en sa possession.

La fuite se termine dans une voiture en stationnement, à Rouen

Après une interpellation difficile d’un conducteur dans le centre de Sotteville-lès-Rouen et un autre défaut de permis de conduire à Rouen, c’est un équipage de la BAC qui intervient à la suite du signalement de « dégradations sur des véhicules en stationnement », peu avant 3h30. Des témoins ont signalé que trois individus, à bord d’une Renault Clio auraient endommagé plusieurs véhicules stationnés le long du boulevard de l’Yser.
Le véhicule est repéré en direction de la rue d’Elbeuf, sur la rive gauche de Rouen. Elle circule sur une voie de bus. À la vue des policiers en civil, qui actionnent le gyrophare et la sirène, les occupants de la Renault Clio prennent la fuite. Le conducteur est finalement intercepté rue d’Elbeuf, après avoir encastré sa voiture dans des véhicules en stationnement. Deux des trois occupants sont interpellés. Le troisième prend la fuite. Le conducteur, « visiblement alcoolisé », refusera de se soumettre à l’éthylomètre. Il a terminé sa nuit en garde à vue. Il n’avait pas, non plus, de permis de conduire…

Rouen, 76
La Rédaction

Actualités

  • Congrès européen à Moulins, jeudi et vendredi 26/27 avril

    Violence routière

    Suite
  • Associations présentes

    2 ème Congrès de Moulins

    Communiqué de Presse

    Suite
  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter