Actualité

Fameck : un père et son fils tués par un chauffard ivre et sans permis.

Publié le 23/12/2014

La ville de Fameck (Moselle) située à quelques kilomètres de Thionville est toujours sous le choc à la veille des fêtes de Noël. Un chauffard ivre et sans permis a tué un père de famille et son fils qui circulait sur une moto à trois roues.

Le chauffard a été mis en examen et écroué pour «homicide involontaire» avec les circonstances aggravantes de défaut de permis et de conduite en état d’ivresse. Dans la commune de Fameck, la nouvelle a glacé le sang de la population à quelques jours des fêtes de Noël. Une famille, un quartier, une ville entière est en deuil. Riccardo Ortolani, 46 ans, et son fils Nathan, 8 ans ont perdu la vie dans la nuit de samedi à dimanche vers 1h du matin. Ils sont morts sur le coup avant l’arrivée des secours.

Les deux victimes rentraient d’une soirée entre amis afin de rentrer chez eux. Le père de famille qui était divorcé avait la garde partagée de son fils pendant le week-end avant les fêtes de fin d’années. L’homme qui habite dans le quartier de Budange à Fameck et qui travaille au Luxembourg revenait de Serémange-Erzange.

Au lendemain du drame, les enquêteurs ne peuvent pas encore expliquer les circonstances de l’accident. L’accident s’est déroulé en l’absence de témoins et il n’y a pas de bande de vidéosurveillance. D’abord hospitalisé pour des examens de contrôle, le jeune homme de 24 ans qui est originaire de Fameck a été rapidement placé en garde-à-vue.

Un chauffard récidiviste

Le chauffeur de la voiture n’était pas titulaire du permis de conduire au moment de l’accident a révélé une source proche de l’enquête. Le jeune homme est déjà connu des services de police et de la justice pour une condamnation pour trafic de stupéfiants. Le corps de la victime va être autopsié à l’institut médico-légal de Nancy.

Les circonstances dramatiques de l’accident mortel se sont aggravées mardi 23 décembre puisque la gendarmerie assure que le conducteur de la voiture avait bu de l’alcool. Ainsi, son taux d’alcoolémie (1,2 grammes/litre de sang) dépassait le seuil autorisé. L’homme a été présenté au parquet de Thionville à un juge d’instruction après l’ouverture d’une information judiciaire pour «homicide involontaire avec les circonstances aggravantes de l’alcoolémie et du défaut de permis». Il a été placé en détention provisoire.

Le jeune homme rentrait de discothèque. Il avait déjà été condamné pour trafic de stupéfiants et en 2012, il avait percuté un piéton. Condamné pour ce délit routier, le suspect n’a en fait jamais été titulaire du permis de conduire.  

LOR'Actu.fr - La Rédaction

Actualités

  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
  • Des gendarmes participent à une opération de contrôle, le 22 juillet 2016 au péage de Beaumont, près de Moineville (Meurthe-et-Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

    Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes a augmenté de 30,4% en septembre

    Selon les statistiques de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 335 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine.

    Suite
  • L'invité de 7h50 France Bleu Hérault : Le coup de gueule de Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter