Actualité

Il percute un arbre, est éjecté et se fait rouler dessus par un chauffard qui fuit

Publié le 20/12/2014

Le drame s'est noué vers 3 h 30 dans la nuit du vendredi 19 à ce samedi 20 décembre à Puisserguier (Hérault), près de Béziers. Un automobiliste a été éjecté de son véhicule après avoir percuté un arbre. Il est vraisemblablement mort sur le coup. Puis un chauffard lui a roulé dessus sans s'arrêter. Un appel à témoins est lancé.

Ce matin, vers 3 h 45, les pompiers et les gendarmes sont appelés à intervenir sur la D612 où un homme a été découvert mort, gisant sur la chaussée. Il s'agit d'un Cazoulin de 47 ans. La victime venait d'avoir un accident de la circulation  sur la départementale entre Puisserguier et Maureilhan et était partie au fossé. Le Cazoulin, selon une première version,  marchait sur le bord de la route quand il aurait été mortellement fauché.

Éjecté du véhicule

D'après les premiers éléments de l'enquête il apparaît que la victime a, dans un premier temps, percuté un arbre à grande vitesse. Des traces sur un platane démontrent que le véhicule est monté à plus de deux mètres de hauteur. Le conducteur n'était pas attaché et a été éjecté. Il est vraisemblablement mort sur le coup. Quelques instants plus tard un automobiliste qui passait là, a accroché le décédé et l'a traîné sur 30 mètres, puis a pris la fuite.

La victime abandonnée

Selon nos informations, la victime a été abandonnée sur place par ce chauffard qui a pris la fuite. C'est un autre automobiliste qui a prévenu les secours. Mais il était trop tard. Les gendarmes de la compagnie de Béziers se sont rendus sur place et la départementale 612 a été fermée à la circulation jusque 8 h 30 pour que les enquêteurs puissent faire les premières constatations et relever des indices importants laissés par le chauffard. " Je conseille fortement au chauffard qui a pris la fuite de venir de lui-même à la gendarmerie de Capestang avant que tous les éléments réunis sur la scène de l'accident ne permettent de l'identifier", a confirmé ce matin le chef d'escadron Rudy Ropital.

5e délit de fuite en quelques semaines

Depuis cet été c'est le cinquième délit de fuite sur l'ouest Biterrois qui est constaté sur les routes après des accidents mortels de la circulation, ou bien encore ayant causés des blessures très graves. Une tendance à la hausse qui inquiète de plus en plus les autorités. Le procureur de la République a demandé aux gendarmes de Capestang, en charge de l'enquête, de lancer un appel à témoins. Toutes les personnes qui sont passées sur la départementale 612 entre 3 h et 4 h sont invitées à appeler la gendarmerie de Capestang au 04 67 93 30 31.

J.-P. A.- MidiLibre

Actualités

  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
  • Des gendarmes participent à une opération de contrôle, le 22 juillet 2016 au péage de Beaumont, près de Moineville (Meurthe-et-Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

    Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes a augmenté de 30,4% en septembre

    Selon les statistiques de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 335 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine.

    Suite
  • L'invité de 7h50 France Bleu Hérault : Le coup de gueule de Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter