Actualité

Le chauffard fonce sur les policiers

Castres : publié le 05/02/2015

Un Castrais de 33 ans a été condamné hier à 12 mois de prison, dont six assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve, et au paiement d'une amende d'un montant de 200€ par la chambre correctionnelle de Castres.

Dans la nuit du 19 au 20 août dernier, il avait commis la bagatelle de quatre délits routiers. Des agissements qui semblent devenir une bien mauvaise habitude pour ce trentenaire déjà condamné à trois reprises pour des faits de même nature. «Ses agissements sont de plus en plus dangereux. Ca commence à faire beaucoup, je vais donc réclamer une lourde peine pour lui faire comprendre» a expliqué le représentant du parquet en agrémentant ses réquisitions d'une obligation de soins, de travailler et de passer le permis de conduire. Une dernière demande à laquelle le prévenu a rapidement fait savoir qu'il était opposée. «Ca ne sert à rien de le passer si c'est pour le faire retirer» a-t-il benoîtement lancé à la présidente d'audience. Des propos qui donnent autant froid dans le dos que les faits qui l'ont conduit à la barre d'un tribunal correctionnel.

Dans la nuit du 19 au 20 août, les policiers castrais sont requis afin d'assurer la sécurité et la circulation aux abords d'un accident de la route ayant provoqué l'incendie d'un véhicule.

Ivre et sans permis

Ce faisant, les fonctionnaires aperçoivent un véhicule arrivant à vive allure. Ils intiment alors l'ordre à son conducteur de s'arrêter. Ce dernier force finalement le dispositif, obligeant un policier à rapidement sauter sur le rond-point voisin afin de ne pas être renversé. Une course poursuite s'engage alors entre le chauffard et les forces de l'ordre. Malgré la perte d'un pneu, le fuyard parvient à prolonger sa fuite en roulant sur la jante. Finalement arrêté, il est soumis à un alcootest qui révèle un taux de près de deux grammes par litre de sang dans son organisme. Circulant par ailleurs sans permis, le jeune homme expliquera avoir agi ainsi afin qu'on ne lui prenne pas son chien, présent dans le véhicule, contre qui une mesure de confiscation et une décision d'euthanasie avait été prononcée.

Actualités

  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
  • Des gendarmes participent à une opération de contrôle, le 22 juillet 2016 au péage de Beaumont, près de Moineville (Meurthe-et-Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

    Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes a augmenté de 30,4% en septembre

    Selon les statistiques de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 335 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine.

    Suite
  • L'invité de 7h50 France Bleu Hérault : Le coup de gueule de Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter