Actualité

Le chauffard interpellé à 250 km du lieu du drame

JAUSIERS/ACCIDENT MORTEL : publié le 02/01/2015

La garde à vue du conducteur de la voiture qui a fauché deux adolescents de 17 ans, mercredi à Jausiers, devait être prolongée hier soir. Cet artisan de 40 ans, qui habite la commune, a pris la fuite après l’accident. Il a été interpellé à Miramas (Bouches-du-Rhône) dans la nuit de mercredi à jeudi, et placé en garde à vue à Digne-les-Bains. Une des deux victimes est décédée sur le coup. La deuxième, grièvement blessée, est hospitalisée à Marseille.

Le drame s’est produit peu avant 19 heures, mercredi soir, sur la voie communale 4, qui mène au col de Restefond-La Bonette, en direction des Alpes-Maritimes. Le véhicule a percuté les deux jeunes gens qui marchaient, avec un troisième du même âge, sur le bord enneigé de la route, à droite de la chaussée. Les trois Jausiérois se rendaient chez un ami commun pour fêter le nouvel an.

Le véhicule, une camionnette blanche dotée d’une benne, est arrivé dans le dos des trois garçons. Seul celui qui marchait derrière l’a senti venir. Il a juste eu le temps de sauter dans le champ en contrebas de la route.

Le choc a coûté la vie à un des trois piétons. L’adolescent grièvement blessé a été transporté à Marseille après avoir été pris en charge par le Samu et les sapeurs-pompiers, puis évacué par l’hélicoptère de la gendarmerie de Digne-les-Bains. Hier, il devait être opéré après une hémorragie cérébrale. Le troisième adolescent est indemne, mais très choqué. Son témoignage a permis aux gendarmes de Barcelonnette de se mettre sur la piste du chauffard.

Localisé grâce à son téléphone portable

Car le conducteur de l’utilitaire ne s’est pas arrêté après la collision. « Après l’accident, il a rangé son véhicule et en a pris un autre. Il a alors pris la fuite en direction de Miramas », indique Karina Garcia, substitut du procureur de la République de Digne-les-Bains. Après avoir roulé pour quitter la vallée de l’Ubaye, il a emprunté l’autoroute A51, qu’il a quittée pour se rendre à Miramas, près de Salon-de-Provence (13), « chez des personnes qu’il connaissait ». Soit un trajet de 250 km depuis Jausiers.

Pendant ce temps, les gendarmes de la compagnie de Barcelonnette se sont déployés dans tout le village. Le rétroviseur droit cassé, retrouvé dans la neige, les a aidés à identifier le véhicule. Son propriétaire, une fois connu, a été géolocalisé par les militaires grâce à son téléphone portable.

À Miramas, l’Ubayen a été interpellé sans résistance par la brigade anticriminalité locale. Les policiers l’ont ensuite remis aux gendarmes de la brigade de recherches de Digne-les-Bains, chargés de l’enquête. À 0 h 35, l’homme était placé en garde à vue.

Hier soir, le mis en cause n’avait pu être auditionné qu’une fois. Selon les premiers éléments de l’enquête, il était seul dans son véhicule au moment des faits. L’éthylomètre a révélé qu’il avait bu de l’alcool. La quantité sera déterminée par des analyses sanguines.

Actualités

  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
  • Des gendarmes participent à une opération de contrôle, le 22 juillet 2016 au péage de Beaumont, près de Moineville (Meurthe-et-Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

    Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes a augmenté de 30,4% en septembre

    Selon les statistiques de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 335 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine.

    Suite
  • L'invité de 7h50 France Bleu Hérault : Le coup de gueule de Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter