Actualité

Taubira "pas assez sévère" envers le terrorisme et la délinquance pour 7 Français sur 10

Publié le 14/02/2015

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, n'est "pas assez sévère" en matière de lutte contre la délinquance et contre le terrorisme pour plus de sept Français sur dix, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien et iTELE paru samedi.

D'après cette enquête d'opinion, la garde des Sceaux n'est "pas assez sévère" contre la délinquance pour 73% des personnes interrogées, 3% la jugeant "trop sévère" et 24% "ni trop ni pas assez".

Un jugement partagé par les sympathisants de droite et de gauche

Cible favorite de la droite, Christiane Taubira est étrillée par les sympathisants de l'opposition, qui sont 91% à ne pas la trouver assez sévère. Mais une majorité de sympathisants de gauche (53%) partage cet avis.

En matière de lutte contre le terrorisme, elle n'est "pas assez sévère" selon 72% des sondés
(trop sévère pour 3%, ni trop ni pas assez pour 24%). La proportion atteint 88% chez les sympathisants de droite et 54% chez ceux de gauche.

Taubira, un "handicap" pour le gouvernement pour 65% des sondés

Conclusion logique, la ministre est perçue comme "plutôt un handicap" pour le gouvernement chez 65% des personnes interrogées, "plutôt un atout" pour 33% (3% ne se prononçant pas). Elle demeure un atout toutefois chez une large majorité de sympathisants de gauche (63%).

Sondage réalisé les 12 et 13 février auprès d'un échantillon de 1.013 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).

PAR LA RÉDACTION NUMÉRIQUE DE RTL , AVEC AFP

Actualités

  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
  • Des gendarmes participent à une opération de contrôle, le 22 juillet 2016 au péage de Beaumont, près de Moineville (Meurthe-et-Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

    Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes a augmenté de 30,4% en septembre

    Selon les statistiques de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 335 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine.

    Suite
  • L'invité de 7h50 France Bleu Hérault : Le coup de gueule de Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter