Actualité

Tuée par des chauffards qui faisaient la course sur la promenade des Anglais à Nice

Publié le 24/01/2015

Sur le bas-côté, une femme de 64 ans gît. Inanimée. Il est 19 heures. Quelques secondes plus tôt, deux chauffards qui faisaient la course sur la Promenade des Anglais à Nice l’ont mortellement fauchée.

La retraitée, qui rentrait chez elle après avoir promené son chien, est morte sur le coup. Terrible histoire où la bêtise le dispute à l’ignominie. En ce début de soirée, la circulation est encore dense sur la chaussée nord de la promenade des Anglais.

En direction de Cannes, deux véhicules zigzaguent dans le trafic. Passé le Négresco, ils foncent à tombeau ouvert. Une Golf grise. Une vieille BMW bleu foncé. Bêtise à l’état brut.

Dans le flux de circulation, ce gymkhana effraie nombre d’automobilistes qui laissent le passage, parfois en catastrophe, à ces fous du volant.

Sur le passage protégé

18 h 57. A deux cents mètres de là, une dame de 64 ans rentre chez elle. Elle s’apprête à traverser la Promenade au niveau du 107. Passage protégé. Feu qui passe au rouge. Elle s’élance... sans imaginer la catastrophe qui fond sur elle.

La victime a tout juste fait quelques pas sur la chaussée qu’elle est heurtée par la Golf grise. Le choc est tel que le pare-brise de la voiture vole en éclat. Il faudra prés d’une centaine de mètres à la Golf pour enfin s’arrêter, en évitant de justesse selon les témoins d’enchaîner des tonneaux. La BMW, elle, stoppe sans trop de problème mais en laissant derrière elle d’extravagantes traces de freinage.

Il est 19 heures: la retraitée de 64 ans a fait un vol plané d’une dizaine de mètres avant que son corps ne s’abîme sur le terre-plein central. Tuée sur le coup.

Police et pompiers sont là très vite, en dépit du grand embouteillage qui s’est doucement mais sûrement créé sur la chaussée nord, et qui remonte sur plus de deux kilomètres. L’enquête ouverte immédiatement confirme les témoignages des passants.

Les deux conducteurs des voitures folles, eux, n’ont cependant qu’une idée en tête: tenter de se dédouaner de leurs responsabilités. Deux personnes étaient dans la Golf grise qui a tué cette retraitée de 64 ans, mais il semble impossible de déterminer qui était au volant.

Le conducteur de la BMW n’est pas d’un grand secours pour les policiers. Se disant d’origine tchétchène, les trois individus n’ont ni papier d’identité, ni... permis de conduire. Transférés à la caserne Auvare, les trois chauffards avaient été placés soir en garde à vue samedi soir.

nicematin.com

 

Actualités

  • Berlin: perpétuité pour un «rodéo» mortel

    Par Le Figaro.fr avec AFP : 27/02/2017

    Suite
  • "Justice au XXIe siècle": les associations de sécurité routière mitigées

    Le Point

    Suite
  • GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO Une femme au volant, téléphone à la main, une attitude dangereuse.

    À ceux qui consentent au massacre sur la route

    Article de Jehanne Collard Avocate spécialisée dans la défense des victimes de la route, ex-présidente de la Fondation Anne-Cellier contre l'insécurité routière

    Suite
  • Des gendarmes participent à une opération de contrôle, le 22 juillet 2016 au péage de Beaumont, près de Moineville (Meurthe-et-Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

    Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes a augmenté de 30,4% en septembre

    Selon les statistiques de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 335 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine.

    Suite
  • L'invité de 7h50 France Bleu Hérault : Le coup de gueule de Christophe Barret, procureur de la République de Montpellier

    Suite
Adhérer Faire un don Signer la pétition

Association
Charlotte Mathieu Adam

105 rue le Versant GALLICIAN
30 600 VAUVERT

> Nous contacter